Trekking : Les Dientes de Navarino

Cet article a deux objectifs, vous montrer un peu le spectacle que j’ai découvert en faisant la randonnée des dientes de Navarino mais également donner quelques informations à ceux qui seraient intéressés pour réaliser ce trek, car je n’ai pour ma part trouvé aucune information en français sur celui-ci. Il y a quelques informations en anglais, mais rien de bien précis en français.
Donc pour resituer un peu le contexte, les Dientes de Navarino sont un ensemble de chaîne montagneuse se trouvant sur l’ile Chilienne de Navarino. On les appelle les Dientes car les sommets acérés forment des dents. L’île de Navarino est accessible par bateau depuis Ushuaïa ou Punta Arena (voir article : faire du bateau pas cher en Patagonie), ou encore par avion depuis El Chalten ou Puerto Natales.
Le circuit fait 32 km ; auquel il faut éventuellement ajouter les 3 km qui relient le Puerto William au point de départ, et les 8 km qui relient le point d’arrivée à Puerto William. On les ajoute éventuellement car ces trajets peuvent être fait en voiture. Pour le point de départ, vous pouvez trouver un transfert pour 2500pesos (3,4€) et pour le retour, c’est l’une des deux seules routes quittant Puerto William, donc vous pourrez aisément faire de l’autostop.
La randonnée est préconisée sur 4 à 5 jours la plupart du temps. Nous l’avons fait en 3 jours sans pour autant avoir eu l’impression de nous dépêcher. A vous de voir ce que vous préférez : prendre votre temps ou le faire rapidement.
Si vous souhaitez trouver une carte de la randonnée, allez la chercher au shop shila qui vend et loue tout le matériel de randonnée et qui propose également des guides. La carte aidera, mais pour moi, avoir un GPS est essentiel car même si le chemin est indiqué, nous nous sommes perdus à plusieurs reprises. Donc n’hésitez pas à télécharger l’application maps.me avec la carte de l’île de Navarino.

carte dientes de navarino
Carte dientes de Navarino (source la estrella)

La parcours débute donc à 3 km de Puerto William, au niveau de la réserve d’eau (GPS : -54,948272 ;67,640075). Il faut se rendre au niveau de la place de la vierge, puis prendre le chemin qui monte, et ensuite le chemin se sépare en deux, prenez celui de droite. Et là, vous arrivez à la réserve d’eau. Une carte de la région avec le parcours est présente.
Un premier choix s’offre à vous, remontez tranquillement la vallée en suivant le cours d’eau ou passez par le sommet la bandera. Nous avons choisi de passer par le sommet pour la vue, mais également car on nous a indiqué que le chemin par la forêt était extrêmement boueux ! Le chemin grimpe dans la forêt de façon assez vertical il faut le dire. Puis il finit par sortir de la forêt, l’effort est plutôt intense, surtout avec les sacs de randonnées chargés, mais la récompense est là. La vue est splendide ! Je vous laisse l’apprécier !

Vue sur le canal beagle

P1080563 (Copier)
Canal Beagle depuis Cerro Bandera

Puis la montée continue, et là, flotte un drapeau chilien, c’est le moment idéal pour faire quelques photos sympas, et encore profiter de cette vue sublime. Je vous l’avoue, c’était très venteux, mais le soleil était présent, et le ciel d’un bleu intense.

P1080574 (Copier)
Cerro Bandero

La montée vers le sommet est plus douce ensuite. Nous passons sur des roches de toutes les couleurs. Seul des sortes de lichens semblent pouvoir pousser à cette altitude ! Nous quittons la vue sur le canal de Beagle, pour enfin apercevoir les dientes de Navarino.

P1080580 (Copier)
Vue sur les dientes et redescente vers la vallée aux lagunes
P1080579 (Copier)
Les roches au couleurs troublantes et vue sur dientes dans le fond.

Nous passons le col, puis nous n’allons pas au sommet suivant, mais nous redescendons en suivant le flanc de la montagne vers le lac del salto. Les nombreux lacs se trouvant au fond de la vallée offre un spectacle ravissant. La pause repas est bien méritée. Si jamais vous souhaitiez faire une randonnée à la journée, il est temps de faire demi-tour ! Ou cela peut être un lieu de campement pour la nuit si vous voulez faire le parcours sur 5 jours.

P1080587 (Copier)
Redescente vers la vallée aux lagunes
P1080588 (Copier)
Paysage sublime

P1080589 (Copier)
La reprise est dure, nous remontons actuellement la vallée et la première partie est particulièrement raide ! La végétation se fait à nouveau rare, mais le spectacle est splendide, nous laissons derrière nous une vallée et une forêt verdoyante pour faire face aux fameuses Dientes ! Les sommets à pic nous font face. Les cailloux aux couleurs ravissantes nous entourent. Quelques petits lagons ici et là ont une eau limpide aux couleurs turquoises ! C’est un paysage où les rochers règnent en maître, je me plais à regarder les formations géologiques, j’ai du mal à tout expliquer !
P1080593 (Copier)

P1080595 (Copier)
Les couleurs des rochets sont exceptionnelles
P1080596 (Copier)
Paysage à moitié désertique
P1080598 (Copier)
Couleurs tranchantes entre lagune et roches. Les dientes en fond!
P1080605 (Copier)
Eau turquoises de la lagune au pied des dientes

Nous remontons ensuite le cours d’eau jusqu’au col suivant. Un pierrier est à gravir pour atteindre ce col qui surplombe un beau lac aux parois abruptes. On distingue très clairement les Dientes, et l’empilement sédimentaire sur la droite du lac. Le chemin passe en dessous de celui-ci. Je ne sais pas si à ce moment on peut parler de chemin, c’est plutôt un passage dans les cailloux, mais qu’importe le spectacle est grandiose !

P1080606 (Copier)
Couleur orangée des roches et passage du col
P1080609 (Copier)
Formation géologique intéressante!

Nous passons un nouveau col, qui ouvre sur un lac, et sur une vallée verrouillant au fond du spectacle. ? Je suis une nouvelle fois très impressionné par les formations géologiques autour de moi. En effet, je n’ai jamais vu nulle part ailleurs de telles formations, je pensais être sur un sol sédimentaire, dont la tectonique des plaques a modifié l’empilement formant les montagnes. Mais l’empilement est tout simplement invraisemblable pour moi. Les falaises sont abruptes formant des sortes de triangles. Alors que la montagne de l’autre côté de la vallée a des faces qui semblent complètement lisse ! Juste stupéfiant. Cher lecteur, si vous savez m’expliquer le phénomène, n’hésitez surtout pas.

P1080612 (Copier)
Les dientes. Formation géologique hallucinantes!

P1080613 (Copier)
Nous redescendons la vallée, vers un terrain beaucoup plus verdoyant. Ici il est possible de bifurquer vers le lac Windhond qui est également très réputé. Un ami y a passé une grosse semaine à y pêcher du poisson et à ramasser des baies. Au vu de ses photos, c’est vraiment un lieu ravissant ! Il y aurait un campement possible à 1 h de marche, si jamais vous souhaitez vous rendre jusqu’au lac. Il est possible si vous faites la randonnée sur 4 ou 5 jours de dormir dans celui-ci, et le lendemain matin de monter au col pour voir la vue, et le lac. Avant de rebrousser chemin et revenir sur l’itinéraire principal, nous bifurquons vers la droite. Au fond de la vallée nous apercevons l’océan Pacifique. Nous présupposons que l’on aperçoit le cap Horn, mais en réalité nous n’en sommes vraiment pas certains. Nous continuons et longeons un premier lac. Puis arrivons enfin au lac XXX, notre lieu de campement pour la nuit. Nous trouvons des emplacements prévus à cet effet et nous nous y installons avec plaisir, car la journée a été quand même longue ! Nous vous préconisons d’aller au bout du lac, où les emplacements sont plus sympas.

P1080611 (Copier)
Redescente sur l’autre versant des dientes
P1080614 (Copier)
Nous quittons les espaces désertiques pour des endroits plus verdoyants
P1080615 (Copier)
Vallée verdoyante avec en fond Cap Horn!

P1080617 (Copier)

P1080620 (Copier)
La montagne se reflète dans l’eau.
P1080621 (Copier)
Lieu de camping J1

Après une nuit très fraîche, et un bon petit déjeuner nous voilà reparti. La journée commence par le passage du col Ventarron. Il n’y a aucune difficulté, le chemin est clairement tracé et la montée pas trop raide. La vue une fois arrivée en haut est vraiment magnifique. La vallée est pleine de lacs et de petites forêts, le ciel est bleu. Mon imaginaire me fait penser à une vallée où vivaient des dinosaures, je ne saurais l’expliquer, mais c’est à ça que m’a fait penser cette vallée, à une potentielle vallée où vivaient d’énormes diplodocus !

L’équipe au grand complet!

La descente se fait dans le pierrier. Faites bien attention à votre chemin, nous avons pris le mauvais chemin, et nous avons plutôt galéré, regardez attentivement votre GPS. La vallée est vraiment magnifique, l’herbe y est verte, l’eau d’un bleu profond, les arbres semblent très anciens. Des constructions de castors sont visibles sur plusieurs étangs. Le chemin est vraiment facile à suivre, et très agréable.

Redescente vers une nouvelle vallée!
Vallée tout simplement sublime

Nous passons à nouveau un petit col, et surprise, le paysage change aussi, il y a moins d’arbres, la végétation est plus « basse » ici, mais toujours aussi jolie ! Et nous apercevons la laguna Hermosa! Et toujours des formations géologique importantes!

Couleur toujours bluffantes!
Entre lac et montagne

Nous passons ensuite au niveau du lac Martillo, c’est en général le lieu de camping pour de nombreuses personnes lors du troisième jour de rando. Les lieux sont superbes, abrité du vent entre les arbres. Mais pas question de s’arrêter pour nous, nous continuons notre chemin, et nous trouvons un terrain, qui semble plus sec. Ou du moins avec une végétation plus sèche. Encore un paysage différent, c’est troublant tous ces changements!

Le climat change à nouveau
Les dientes nous dominent toujours!

Puis c’est leur pour nous de trouver un lieu pour dormir! Et nous trouvons un lieu idéal, abrité par des arbres centenaires, à l’abri du vent et de la pluie. Il y a même quelques cailloux pour nous abriter du vent et de la pluie! L’endroit idéal pour dormir avec vue sur un arc en ciel!

P1080687 (Copier)
Camping parfait!
P1080700 (Copier)
Vue sur arc en ciel

Le dernier jour a été le plus éprouvant pour nous, la journée a débuté par la traversée de la vallée puis continue par la montée du Paso Virginia à 850m. Rien de bien trop difficile sauf que le chemin était horriblement boueux, et pentu. Mais la montée est quand même rapide et offre une belle vue sur la vallée. Puis nous arrivons dans une zone désertique, voire lunaire!

P1080708 (Copier)
Vallée avec lagon
P1080710 (Copier)
Vue sur la vallée
P1080712 (Copier)
Paysage désertique

Le froid est mordant sur le sommet, eh mais nous apercevons à nouveau le canal beagle! Le lac de los Guanacos est au fond de la vallée, mais la descente est vertigineuse vers celui-ci. C’est la découverte avec quand plaisir d’une descente dans un pierrier pour Céline et Flo! Ils prennent très vite la bonne méthode pour descendre la vallée et en un rien de temps nous sommes en bas.

 

P1080720 (Copier)
Laguna de los Guanacos

Nous prenons position au bout du lac pour manger un morceau très très rapidement car une pluie battante fait son apparition. Nous repartons sur les chapeaux de roue, et nous descendons la vallée devenue tout à coup très très humide!

P1080733 (Copier)
Construction des castors!

 

Nous nous trompons de chemin, et nous longeons malheureusement la rivière qui n’est pas un chemin facile vu qu’il faut enjamber des arbres tombés très régulièrement. Mais le cadre est sympa. La randonnée fini sur un territoire plus éclairci où un grand feu a brulé les arbres il y a plusieurs années. Les vaches ont créé des chemins un peu partout donc impossible de trouver le bon chemin, alors foncez et descendez tout droit jusqu’à la route! Des calafates et fraises sauvages sont présentes sur cette fin de chemin.

En arrivant à la route vous pouvez tout à fait faire du stop jusqu’à Puerto Williams, les habitants ont l’habitude de prendre en autostop les randonneurs!

P1080735 (Copier)
Céline, Flo et moi même faisant de l’autostop!

 

 

Un commentaire sur “Trekking : Les Dientes de Navarino

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :