50j de zéro déchet en une bouteille!

Que ce soit les personnes que j’ai rencontré ou via les réseaux sociaux vous avez été très très nombreux à me demander combien de kilos de déchets j’avais produit depuis le début de mon voyage ! Et à chaque fois la réponse était compliquée car je n’ai pas de balance avec moi donc il est très difficile d’estimer cette quantité.

Mais l’envie d’évaluer est bien présente ! L’idée est donc venue de collecter mes déchets dans une bouteille en plastique ! J’ai donc récupéré une petite bouteille en plastique de 330 mL et j’ai commencé à la remplir de l’ensemble des déchets (non recyclable) que je produisais.

La fameuse bouteille remplie durant 50j de voyage!!! 330mL de déchet no valorisable…

Au fil du temps, la bouteille s’est remplie avec des emballages de pâtes, riz, paquets de gâteau, trois pailles en plastique, deux sachets de chips, un emballage de sucette, sachet de farine, sachet de levure, un emballage de biscuit oreo, capsules de bouteilles… Enfin au final tout un ensemble d’emballage plastique collecté sur 50 jours ! ! Il y a quelques déchets qui ne sont pas rentrés dans la bouteille en particulier deux pots de yaourt, et 3 verres en plastiques.

Vous pensez que c’est beaucoup ? Que c’est peu ? Honnêtement, je ne pensais pas qu’une petite bouteille pouvait contenir tant de plastique! Pour moi, ça a été une belle expérience de découvrir la réelle quantité de déchets que j’ai produit ! Il y a bien sur des déchets recyclables qui n’apparaissent pas là-dedans : ticket de caisse, emballage papier, bouteille verre… Mais dans l’ensemble, même en voyageant, j’ai réussi à réduire un maximum de mes déchets.

Quelles ont été mes plus grandes difficultés ?

Pour répondre à cette question, il faut déjà savoir que la période de 50 jours s’est étalée sur 3 pays : Chili, Bolivie, Pérou. Ces trois pays sont littéralement différents et au niveau des déchets, c’était aussi une grande différence.

Le Chili à la particularité d’être un pays développé très proche de ce que nous connaissons en Europe! C’est à dire que vous trouvez des supermarchés comme chez nous avec de la nourriture parfaitement emballée. Et donc je me suis retrouvé comme en France, face à des difficultés à trouver des produits sans emballage. Surtout qu’au Pérou la révolution zéro déchet ou du bio n’a pas encore complètement percé ! Donc il est très difficile, voire impossible de trouver des magasins « vrac » sauf à Santiago la capitale.

Magasin vrac à Santiago du chili, un des rare endroit vrac croisé au Chili

Mais par contre, il sera très facile de trouver des produits de base sans emballage ! Tout ce qui est pain, légumes s’achètent facilement sans emballage. De même que dans de très nombreux petits magasins, on peut acheter de la charcuterie, de la viande et du fromage à la découpe et donc sans emballage (avec ma boite hermétique).

Au Chili, les poubelles de recyclage ne sont pas dans les maisons mais bel et bien dans la rue
Si le Chili est comme la france sur les emballages, il a les mêmes travers, les fruits sont parfois emballé dans du plastique

La difficulté résulte plus dans le fait que le Chili est un pays cher, et donc que pour tenir mon budget il m’a fallu presque cuisiner tous les jours ! Mais il m’a été impossible de trouver en vrac des ingrédients de base telle que le riz, les pâtes, les céréales, la farine… Ainsi même si cela ne représentait pas un gros volume de déchets, ils étaient quand même présents!

Le passage en Bolivie a été différent ! En effet le coût de la vie y est bien plus faible, et donc j’ai mangé beaucoup plus régulièrement dans des petits restaurants ou directement chez l’habitant. Il a été compliqué de trouver des auberges de jeunesse équipées de cuisines communes. Il faut donc pour la Bolivie relativiser la production de déchets, vu qu’ils étaient produits par le restaurant et non directement par moi-même. Mais la Bolivie est un pays en développement dont le fonctionnement est différent du fonctionnement dont nous avons l’habitude en Europe. Il y a très peu de supermarché et beaucoup de marchés où l’on trouve vraiment tout en vrac : pâtes, riz, céréales, laitage, viande, légumes… Un vrai bonheur pour le zéro déchet ! Et c’est vrai que les quelques fois où j’ai fait les courses et la cuisine en Bolivie, j’ai réussi à ne faire aucun déchet ! ! Comme quoi , le développement et la modernité ne font pas forcément bon ménage avec le zéro déchet…

Vente de pâtes en vrac en Bolivie. Ou l’on trouve une multitude de sortes différentes dans les marchés couvert.

Le dernier pays où j’ai réalisé mon défit de la bouteille en plastique fût le Pérou. Tout comme la Bolivie, le coût de la vie est bon marché, mais surtout j’ai pris énormément de repas directement dans la rue. C’est la manière dont les boliviens mangent le plus souvent, on va au coin de la rue, on prend une chicha morada (boisson locale) et on mange assis sur un petit siège! C’est top et zéro déchet. Une des difficultés a été aussi de ne pas créer de déchets sur ces petits stands, par exemple en mangeant des churros, impossible de le mettre dans une boite en plastique (c’est trop grand), ou dans un sac à vrac (c’est trop gras), la solution trouvée était toujours d’avoir un mini sac plastique, dans la poche, que je réutilisais à chaque occasion (j’ai dû le garder plus d’un mois). Et je peux vous dire que j’ai économisé un grand nombre de sachets !

img_20180531_182538.jpg
Mon sac plastique qui m’a servit de nombreuses fois!

Ces différences ont fait que ma bouteille en plastique s’est remplie différemment suivant les pays ! Mais c’est ça aussi le voyage, savoir s’adapter à la culture et aux coutumes locales !

Avez vous une idée du prochain défi que je pourrais me lancer?

P1180383 4
Une idée du prochain défi?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :